Sentiers et Villages des Baous
Un clic sur les photos équivaut à un retour haut de page

Les principales curiosités dans les Baous
Carte interactive permettant de découvrir un lieu et ses coordonnées ; cliquez sur les points rouges clignotants (51).
Et n'oubliez pas de faire F11 pour travailler en plein écran. 68 photos.

 

Sur cette carte, vous trouverez les sentiers principaux : le GR 51 en rouge et les autres sentiers en  traits noirs épais.
Beaucoup d'autres sentiers (en traits noirs fins), permettent de parcourir les baous.
Il est à noter que la conduite de Gaz, est une bonne piste, sur la plus grande partie de son parcours.
En cliquant sur les
points rouges clignotants vous pourrez voir les photos des sites, ainsi que leurs coordonnées UTM-WGS84.

Merci de respecter ces cabanes, pour beaucoup privées, et de ne pas y faire de feux.


Le rucher à l'est du Riourun (2 photos)

Rucher : entouré d'un muret de protection, il comprend une petite cabane pour ranger quelques outils (enfumoir, paille sèche...)
et une banquette de lauzes abritée du vent du nord où les ruches étaient posées.
Cet enclos, a été nettoyé et remis en état le 15 avril 2007 par le Civam apicole,
groupe d'apiculteurs amateurs,
 et Jean Laffitte, grand connaisseur de l'architecture rurale en pierre sèche. (photo suivante, l'enclos avant la restauration)
(photo du 6 décembre 2011)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350047 / 4847207

Le rucher à l'est du Riourun (suite et fin)

L'enclos, le dimanche 15 avril 2007.

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350047 / 4847207


L'Aire de battage (1 photo)

Aire de battage : de forme ovale et datant probablement du début du 19ème siècle,
cette aire permettait après les moissons, de dépiquer les céréales, à l'aide d'un rouleau tronconique tracté par animal, ou plus simplement, par le piétinement de chevaux, mulets...

(photo du 8 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350091 / 4847656



Le Gros Chêne et sa bergerie (2 photos)

Le Gros Chêne. Circonférence mesurée à 1 mètre de hauteur = ~ 6,76m.
A noter que ce gros chêne se trouve au milieu d'un enclos attenant à une bergerie en ruine.
Sur l'un des murs, à l'est de la bergerie, une pierre gravée indique dans un cartouche : J°A. 1815 (voir photo ci-dessous)

(photo du 8 mai 2008)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350944 / 4846602

Bergerie autour du Gros Chêne (suite et fin)

On peut lire sur cette pierre se trouvant sur l'un des murs de l'ancienne bergerie : J°A. 1815
(photo du 23 novembre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350947 / 4846602


La cabane à gauche du GR 51 entre Saint-Jeannet et le Castellet (2 photos)

La première cabane à gauche du GR 51 après les restanques ; la cabane de Paul Kévin.
Du 19 mars au 4 juin 2009 les élèves de la classe relais de Vence, en particulier Paul Kévin, 
ont apporté leur contribution à la sauvegarde du patrimoine.
En savoir plus sur la restauration de cette cabane : http://classerelaisvence.blogspot.fr/

La photo suivante est celle de la cabane avant restauration.

(photo du 8 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350173 / 4847008

La cabane à gauche du GR 51 entre Saint-Jeannet et le Castellet (suite et fin)

La première cabane avant restauration à gauche du GR 51 après les restanques.
(photo du 25 mars 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350173 / 4847008


La première cabane au nord du rucher en direction du Prouvérier (1 photo)

Cette cabane est située juste après le rucher en direction du nord.
(photo du 8 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350033 / 4847270


La deuxième cabane au nord du rucher en direction du Prouvérier (1 photo)

Deuxième cabane après le rucher en direction de l'aire de battage.
(photo du 8 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350071 / 4847300


Le Castellet (1 photo)

Le Castellet,  ferme fortifiée ; la longueur de la bergerie est d'environ 37 mètres. (Danger !)
(photo du 8 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 348944 / 4847130

Le texte ci-dessous est extrait du livre de J.-E. Malaussène de 1909 (réédition 2001) :
"L'évolution d'un Village-Frontière de Provence (Alpes-Maritimes)" Editions Alandis.

     <<...Cet édifice, appelé le Castellet, ne servit jamais qu'à l'usage de ferme et de bergerie. Il a donné son nom à un vaste domaine y attenant, d'une superficie d'environ 270 hectares, dont 150 en nature de pâturage, 130 en celle de bois, et le surplus en terres labourables. Cette propriété aujourd'hui pour partie communale, fut un fief seigneurial. Elle apparaît déjà sous ce caractère dans divers documents du XIIIe siècle, enfouis dans nos archives communales...>> (pages 208 et 209)   

Les deux textes ci-dessous sont extraits du livre de François Cali :
"La maison neuve sur la place
Histoire d'une maison de village en Provence du 18e au 20e siècle" Hachette littérature (1978).
 
Dans ce texte, François Cali fait parler Frédéric Euzière né à Saint-Jeannet en 1767 :
    <<... J'avais 22 ans quand en mars 1789, je pris à bail la ferme du Castellet de M. Jean-Paul Clapier, ci-devant marquis de Cabris, le beau-frère de M. de Mirabeau. A une heure de marche du village, en arrière de son Baou, c'était une ferme immense et misérable, la récolte de blé n'y atteignait pas 7 charges* et suffisait à peine à nourrir le rentier, d'autant que la convention passée avec M. de Cabris m'obligeait à lui en remettre 10, indépendamment des 800 livres que je devais lui compter tous les ans en deux termes égaux. Je tirais mon plus gros revenu de la vente des fumiers des moutons et des chèvres que j'entretenais sur les 200 hectares de la forêt...>> (page 46)
* charge de blé ; environ trente deux décalitres.

    <<...Enfin, en 1815, il m'avait cédé  (mon oncle) son domaine du Castellet pour 15300 frs... Ainsi m'étais-je rendu maître de ce beau domaine dont j'avais été  le rentier, on imagine ma satisfaction. Je  le donnais d'abord à bail à Louis Octobon, avec un troupeau de cent têtes, chèvres et moutons de bonne qualité, de recette et du pays, puis je l'affermai en 1820 à Honoré Gazagnaire pour 8 ans, à 900 frs par an, avec l'obligation  de me porter chaque  année à la maison 8 kilos de fromage, 8 kilos de recuite salée, 2 agneaux et 2 chevreaux gras, 216 oeufs de poule, 9 paires de poulets, tout en me laissant tous mes droits sur les truffes et les rapaces...>> (page 51)

Et enfin, dans un autre passage du livre :
    <<...Quant au Castellet, on n'y tient plus de bêtes ; le toit éffondré, sa grande bergerie est en ruine. De la tour de M. de Cabris (n.b. le seigneur des chèvres), il ne reste qu'une vironne à ciel ouvert suspendue  sur le rocher depuis que les Allemands, l'été 44, l'ont bombardée au mortier, refuge d'un groupe de partisans qui leur avait tué un sous-officier parti imprudemment à la promenade aux sources de la Cagne...>> (page 250)



La cabane située entre le GR 51 et le sommet du Baou
(1 photo)

Cette cabane est située le long du sentier entre le Baou et le GR 51. 
(photo du 8 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349911 / 4846660


Le Jas de Barrière (4 photos)

Jas de Barrière.
Cette bergerie a été construite vraisemblablement en 1700 (voir première photo ci-dessous) et abandonnée  en 1858.
Un deuxième enclos a été rajouté vraisemblablement en 1795 (voir deuxième photo ci-dessous).
Le cadastre napoléonien indique en effet 1858 comme année de la mutation (sortie).

(photo du 8 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350326 / 4847682


Le Jas de Barrière (suite)

Jas de Barrière.
Dans le cartouche, situé sur le piédroit côté est, on peut voir la date 1700, avec un B gravé dessous.
Et à droite de la date, on trouve un P et une belle croix avec un pied. Cette gravure se trouve à l'entrée est de la bergerie.

(photo du 2 mars 2005)

 Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350333 / 4847680


Le Jas de Barrière (suite)

Jas de Barrière.
Le long du mur ouest de l'enclos situé au sud de la bergerie on peut voir la date 1795.
(photo du 7 novembre 2010)

 
 Coordonnées UTM-WGS84 : 32 T 350304 / 4847677

 
Le Jas de Barrière (suite et fin) 

Le Jas de Barrière photo aérienne Google Earth.

Les clapas du Baou de la Gaude (1 photo)

Les pierriers (clapas) du Baou de la Gaude.
Au nord de la balise 10, avant d'atteindre le Gros Chêne, se trouve une zone de pierriers (clapas).
Cet épierrage avait pour but de libérer de l'espace pour le pâturage et de garder un peu l'humidité grâce à l'ombre.
Dans le carré de 100 X 100m 
(1 hectare)
tracé en rouge, il a été compté environ 300 tas de pierres.
(comptage sur photo Google Earth du 8 octobre 2006
)

Le texte ci-dessous est extrait du livre de J.-E. Malaussène de 1909 (réédition 2001) :
"L'évolution d'un Village-Frontière de Provence (Alpes-Maritimes)" Editions Alandis.


    <<...Le voyageur qui parcourt la montagne de Saint-Jeannet est étonné de voir ces innombrables tas de pierres amoncelés autrefois, pour approprier à la culture quelques ares, souvent même  quelques mètres carrés de terre plus ou moins rocailleuse. Les seules cultures possibles dans cette région d'une altitude moyenne de 800 m, étaient le blé, le seigle et quelques légumineuses. Le sol n'y était fécondé par aucun engrais, rien que par l'écobuage. Après trois maigres récoltes, le terrain était abandonné en friches, que l'on défrichait de nouveau au bout de dix à douze ans...>> (page 370)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 351003 / 4846900


La sembro du pauvre Roubert (2 photos)

Ce grand cairn abrite une petite vasque remplie d'eau.
Les anciens du village lui donnent le nom de :
"La sembro du pauvre Roubert".

(photo du 8 mai 2009)

Le texte ci-dessous est extrait du livre de Marcel Scipion :
"Le clos du Roi ; Mémoires d'un berger des Alpes de Haute-Provence"
Mémoire Vive Edition SEGHERS (1978).

     <<... Mon troupeau étant à la chaume, je m'étais installé sur la pierre plate d'une sembre*, un de ces trous dans le rocher, en forme de cuvette que les bergers agrandissent au fer à froid et qui peuvent contenir une dizaine de litres d'eau de pluie. Ils le recouvrent d'une autre grosse pierre plate pour éviter que l'eau ne se souille : c'est là qu'ils viendront s'abreuver avec leurs chiens, car cette eau de roche est d'une fraicheur incomparable...>> (page 268)

    Glossaire André Pégorier : Les noms de lieux en France ; glossaire des termes dialectaux.
* : Sambro nf : creux de rocher, réservoir naturel qui se remplit d'eau de pluie. -Provence. (se prononce sembre)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349718 / 4849379


La sembro du pauvre Roubert (suite et fin)

La vasque est vide en plein été.
(photo du 27 juillet 2010)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349718 / 4849379


La cabane près du Puits de Castou (2 photos)

La cabane Castou (commune de Gattières).
Cette cabane dont le linteau est brisé
 
(Danger !) fait partie d'un ensemble comprenant une ruine rectangulaire attenante
et un puits protégé par  une plaque. (voir photo ci-dessous)

(photo du 6 mai 2009
)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350081 / 4849025


Le Puits de Castou (suite et fin)


Le Puits de Castou  (commune de Gattières)
Ce puits est protégé par une plaque sur laquelle on peut lire :
<<CE PUITS A ÉTÉ FORÉ ET AMÉNAGÉ A PART ENTIÈRE PAR Mr LOUIS SCELO EN 1965 PRIÈRE DONC DE LE RESPECTER.>>
(photo du 11 février 2009)


 Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350092 / 4849013


Accident d'avion du samedi 18 avril 1981 (1 photo)

Epave de l'avion Morane-Saunier Rallye 893 immatriculé F-GAYC. Visible à gauche depuis le sentier allant vers la Vescagne.
(photo du 23 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349123 / 4849153

En savoir plus ?


La première cabane des Gardioles (1 photo)

La première cabane des Gardioles. Cabane en très mauvais état ; son avenir est incertain. (Danger !)
Elle est située à droite du sentier en direction de la Vescagne. 
(photo du 23 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349286 / 4848861


La deuxième cabane des Gardioles (1 photo)

La deuxième cabane des Gardioles.
Cette cabane est construite sur deux gros rochers et se trouve un peu en contre-bas du sentier,
sur la gauche, en allant vers la Vescagne.

(photo du 23 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349252 / 4849067


La grosse cabane du quartier du Ruth (2 photos)

La grosse cabane du Ruth. (Danger !)
Cette cabane à degré,
est à proximité de deux beaux enclos avec une petite cabane éffondrée.
Et à son sud-est, on trouve un abreuvoir taillé dans la roche (voir photo ci-dessous).

(photo du 29 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349689 / 4849217


L'abreuvoir du quartier du Ruth

Abreuvoir taillé dans la roche.
(photo du 21 janvier 2007)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349688 / 4849202


La grande aire de battage le long de la piste du gaz (1 photo)

Grande aire de battage de forme rectangulaire (commune du Broc).
Attenante à cette aire, une petite cabane avec une niche extérieure dans le mur nord.

(photo du 29 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350069 / 4850252


La bergerie Trastour (2 photos)

Bergerie Trastour (ruines). Encore visible sous l'escalier, une grande citerne (non visible sur la photo).
La "Bergerie Trastour" est appelée "le Jas de Giraudy" par les anciens du village.

(photo du 30 novembre 2004)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349281 / 4849727


La bergerie Trastour (suite et fin)

Bergerie Trastour (ruines). (Danger !) 
(photo du 13 décembre 2010)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349281 / 4849727


Le rucher Malamaire (2 photos)

Rucher Malamaire.
Ce rucher, est composé de deux enclos, avec une rangée de lauzes le long du mur ouest de chaque enclos.
Les ruches étaient posées sur ces lauzes, et les enclos protégeaient les ruches des troupeaux.
Ce rucher, a été nettoyé et remis en état le 31 octobre 2009 par le "Civam apicole"
(
groupe d'apiculteurs amateurs),
aidé par l'association "Sentiers et Villages des Baous"
ainsi que par Jean Laffitte, grand connaisseur de l'architecture rurale en pierre sèche.

(photo du 3 novembre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349960 / 4847486

Le rucher Malamaire (suite et fin)

Rucher Malamaire.
Le rucher avant le grand nettoyage.
(photo du 28 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349960 / 4847486


Le Jas Jausserand (1 photo)

Jas Jausserand. Bien visible sur cette photo, l'aire de battage devant la maisonnette.
(photo du 3 novembre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350277 / 4848540


Garenne sur le baou de La Gaude (1 photo)

Garenne ; elle se trouve à 200 m à l'est-nord-est de la balise 10.
Ce clapier, situé à l'extrémité nord de belles restanques, possède à sa base une ouverture faite pour piéger les lapins.

(photo du 10 novembre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 351132 / 4846880


Les plus belles restanques du Baou de Saint-Jeannet (1 photo)

Cette zone de restanques, est composée d'une douzaine de belles planches d'1,20 m de large,
alors que chaque muret fait environ 0,60 m.
Il est vraisemblable que pois chiches, lentilles, épeautres furent cultivés ici. Sur la même parcelle, se trouve une belle cabane.

(photo du 15 octobre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350187 / 4847058

Portrait des Ligures d'après Florus (~70 à ~140) cité par Emile Boniffacy en 1912 : 
"Evolution sociale d'une commune provençale pendant sept siècles La Gaude (Alpes-Maritimes)" Edition Alandis (réédition 2001) page 33.

    <<...Les ligures sont durs, laborieux et sobres ; ils ne vivent que du laitage et du fruit de leurs troupeaux. Les femmes y partagent tous les travaux de leurs maris. Ils sont infatigables à la guerre. Remuants par caractère, ils n'ont pas de cavalerie à cause des escarpements du pays et du manque de fourrage. Comme ils habitent un sol âpre, stérile, rocailleux et couvert de bois,  ils récoltent peu de fruits et de blé. Tandis que les uns sont à la chasse et soignent les troupeaux, d'autres fendent les rochers et extraient les pierres dont ils font des murs de soutènement. C'est là-dessus qu'ils ramassent  quelque terre végétale pour la cultiver. Ils n'obtiennent quelque récolte qu'à force de bras, de ce terrain où l'on  ne peut piocher sans rencontrer la roche vive. La frugalité de leur vie, jointe à cet exercice pénible et continuel, les rend secs, maigres, nerveux, mais robustes. L'habitude qu'ils ont de marcher dans ces collines pierreuses les rend agiles à la course. Comme tous les montagnards, ils sont braves et jaloux de leur liberté...>>
Les sources régionales du Pays de Nice.
Fayard -Paul Raybaut- pages 192 et 193.

    <<...Les céréales, en raison du caractére accidenté du terrain et des conditions climatiques peu favorables à leur bon rendement sur les zones littorales, n'ont qu'un caractére de production domestique. Seul le blé, dans les zones où la nature du sol favorise sa venue (surtout au nord de Grasse, secteur des cantons de Saint-Auban, Saint-Vallier, Coursegoules), peut se trouver en excédent suffisant pour permettre un échange contre de l'huile. Le méteil
(mitadié, consegai) cultivé autrefois a disparu. Une céréale a eu un statut particulier. Il s'agit de l'épeautre (espautra, riz des Alpes). Elle ne demande qu'un labour superficiel et s'accommode de terrains pauvres. C'est pourquoi, semée espacée car elle demande beaucoup de terrain, elle occupait les terres de moins bonne qualité. Bien que dans les recensements agricoles elle n'apparaisse, à part entière, que jusqu'en 1869 et, groupée avec le froment jusqu'en 1882, sa culture s'est poursuivie jusqu'après la seconde guerre mondiale...>>


La gravure Pierre Feuille au pied de la balise 2 (1 photo)

Juste au pied de la balise 2, en montant vers les Baous, on peut voir une très belle gravure. 
Elle est composée d'un P majuscule avec un petit point derrière et d'une belle feuille de chêne,
ce qui signifierait au dire de Roger Trastour  "Pierre Feuille".
En savoir plus sur la "Légende de Pierre Feuille" ?

(photo du 28 novembre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350382 / 4845840


Le village de Saint-Jeannet vu depuis le Baou de Saint-Jeannet (2 photos)

Le village vu depuis la plateforme d'atterrissage des hélicos.
(photo du 18 février 2011)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350064 / 4845870


Le village de Saint-Jeannet vu depuis le Baou de Saint-Jeannet (suite et fin)

Le village vu depuis la plateforme d'atterrissage des hélicos.
(photo du 12 février 2010)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350064 / 4845870


Bergerie des Allouchs (1 photo)

Bergerie des Allouchs.
(photo du 8 décembre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349573 / 4847052


Bergerie entre balise 3 et balise 9 (1 photo)

Bergerie en ruine, se situant après la balise 3, en montant à droite du Vallon de Parriau.
(photo du 25 décembre 2009
)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350526 / 4846755


Cabane au nord-est du Puits de Castou (1 photo)

Cette cabane en excellent état se trouve à 300 mètres du Puits de Castou à l'azimut 24° (commune de Gattières).
(photo du 27 décembre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350208 / 4849295


Garenne vers Monséguise (1 photo)

Cette garenne, se trouve au bord d'une doline au lieu dit Monséguise (commune de Carros).
(photo du 27 décembre 2009)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 351504 / 4850093


Mouton d'Anou (1 photo)

Mouton d'Anou (1078 m)
(photo du 2 janvier 2010)

La "Légende du Mouton d'Anou" par Marie-Odile Ascher.

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349114 / 4850290


Cabane au nord-ouest du Puits de Castou (1 photo)

Cette cabane en excellent état se trouve à 320 mètres du Puits de Castou à l'azimut 338° (commune de Gattières).
(photo du 27 juillet 2010)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349967 / 4849325



Cabane au nord du GR 51, le long du sentier récemment débroussaillé (1 photo)

Pour trouver cette cabane, quitter le GR 51 (à l'altitude de 760 m) dans la zone des restanques et de la cabane Paul Kévin,
par le sentier récemment débroussaillé, en direction du nord pendant
200 mètres,
et ensuite prendre la direction sud-ouest pendant environ 40 mètres.

(photo du 29 novembre 2010)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350203 / 4847238



Cabane au bord du Vallon de Parriau (1 photo)

Cette cabane se trouve sur la rive droite du Vallon de Parriau,
visible depuis le sentier de Saint-Jeannet à Bézaudun entre les balises 12 et 9
.  (Danger !)
(photo du 18 janvier 2012)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350602 / 4847433



Cabane dans le travers du Vallon de Parriau (1 photo)

Cette cabane se trouve sur la rive droite du Vallon de Parriau, à égale distance du Vallon de Parriau et de la Combe de Dévote. (Danger !)
(photo du 18 janvier 2012)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350489 / 4847452



Cabane le long du sentier partant de l'avion et remontant vers le Mouton d'Anou (1 photo)

Cabane très petite à droite du sentier allant de l'épave de l'avion vers le Mouton d'Anou.
(photo du 27 février 2012)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349373 / 4849250



Cabane à droite du sentier montant vers le Gros Chêne et au dessus d'une zone de restanques (1 photo)

Cabane effondrée à droite du sentier allant vers le Gros Chêne et au dessus d'une zone de restanques. (entre balises b9 et b10)
(photo du 8 mars 2012)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350814 / 4846868



Cabane à gauche de la Combe de Dévote en montant vers le Jas de Barrière (2 photos) 

Cabane ou niche à gauche du sentier allant vers le Jas de Barrière,
elle se trouve à l'ouest du Cargadou en montant la Combe de Dévote.
Elle est incluse dans une restanque. Une deuxième cabane ou niche se trouve juste au dessous. (voir photo suivante)

(photo du 5 septembre 2012)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350327 / 4847403

Cabanes à gauche de la Combe de Dévote en montant vers le Jas de Barrière (suite et fin)

Les deux cabanes ou niches à gauche du sentier allant vers le Jas de Barrière,
elles se trouvent à l'ouest du Cargadou en montant la Combe de Dévote.
Elles sont toutes les deux  incluses dans une restanque.

(photo du 26 janvier 2014)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350327 / 4847403


Cabane à gauche de la Combe de Dévote en montant vers le Jas de Barrière (1 photo) 

Cabane ou niche à gauche du sentier allant vers le Jas de Barrière et en montant la Combe de Dévote.
Elle est incluse dans une restanque.

(photo du 5 septembre 2012)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350384 / 4847125



Cabane à 195 m et au sud-ouest de l'épave de l'avion (1 photo) 

Cabane à 195 m environ de l'épave de l'avion et à l'azimut 229°.
(photo du 16 novembre 2012)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 348970 / 4849027



Charbonnière (1 photo) 

L'une des nombreuses charbonnières du Vallon du Poirier.
(photo du 30 décembre 2012)
En savoir plus ?

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 348434 / 4848449



Glacière (1 photo) 

Une glacière dans le Bois du Castellet.
(photo du 29 décembre 2012)
En savoir plus ?

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 348826 / 4847794



Clos Brégon (1 photo) 

Bergerie en ruines.
(photo du 5 février 2013)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349933 / 4848909




E.T. (1 photo)

E.T.
(photo du 1 mai 2013)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349430 / 4849011



Escalier volant (1 photo)

Escalier volant dans la Combe de Dévote.
(photo du 9 mai 2012)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350389 / 4847327



Escalier volant (1 photo)

Escalier volant

Escalier volant dans la combe séparant les communes de Gattières et de Saint-Jeannet en dessous du franchissement du vallon.
Communication de Thierry Szubert.
(photo du 12 décembre 2016)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 351347 / 4847086



Petite cabane (1 photo)

Une très petite cabane.
(photo du 12 novembre 2013)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349560 / 4849199


Cabane effondrée (1 photo)

Une cabane effondrée. (Danger !)
(photo du 17 février 2014)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 350414 / 4847433


Jas de Michelis (1 photo)

Ruine du Jas de Michelis. (Danger !)
(photo du 3 mars 2013)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349725 / 4848676




Bergerie à l'ouest du Riourun (1 photo)


Bergerie à l'ouest du Riourun. (Danger !)
(photo du 28 mars 2014)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349632 / 4847344


Petite cabane (1 photo)


Petite cabane au nord du Riourun.
(photo du 7 novembre 2014)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349858 / 4847982



Grosse cabane effondrée vallon du Ruth (1 photo)


Grosse cabane effondrée dans le vallon du Ruth.
(photo du 18 mars 2015)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 348947 / 4849403


Cabane à la Jarre (5 photos)


Cabane avec découverte d'une jarre brisée le 12 décembre 2004.
(photo du 30 mars 2015)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349370 / 4849597

Cabane à la Jarre (suite)


Morceaux de la grande jarre (la boussole donne la dimension des morceaux).
(photo du 30 mars 2015)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349370 / 4849597

Cabane à la Jarre (suite)


Col de la grande jarre d'un diamètre d'environ 30 cm (les trous dans le col devaient servir à mettre un couvercle).
(photo du 12 décembre 2004)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349370 / 4849597

Cabane à la Jarre (suite)


Détail du col de la jarre.
(photo du 12 décembre 2004)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349370 / 4849597

Cabane à la Jarre (suite et fin)


Estampilles de la jarre. (estampilles de Biot XIXe siècle)
(photo du 12 décembre 2004)

Coordonnées UTM-WGS84 : 32T 349370 / 4849597