Les croix et oratoires de Saint-Jeannet
Un clic sur les photos équivaut à un retour haut de page


Les croix
Chemin du Moulin Place de la Croix Cimetière Jardin Jeanne Aldi

Les Oratoires
Oratoire CD 18 (Peyron) Place Sainte-Barbe Rue Saint-Claude1

Rue Saint-Claude2 Jardin Jeanne Aldi 1 Jardin Jeanne Aldi 2 Chemin du Baou

Oratoire disparu dédié à  Saint-Michel Archange Jardin Jeanne Aldi
Oratoire maison en face chapelle Notre-Dame du Baou
Les oratoires à Saint-Jeannet en pdf


Les pierres gravées
Saint-Jean-Baptiste 1 Saint-Jean-Baptiste 2

Croix en haut du chemin du Moulin.

Croix de la Ferrage 1827  (photo du 1 février 2012)

Focachon Jean-Antoine (1766- ±1850)
Ancien vicaire de 1790 à 1791 et Desservant de 1803 à 1849 à Saint-Jeannet.

    <<...Le seul événement remarquable survenu durant sa longue carrière sacerdotale, fut la célèbre mission de 1827, à l'issue de laquelle on érigea la croix de la Ferrage, en présence de Mgr Richéry, évêque de Fréjus...>>

(d'après J.E. Malaussène page 301)

Haut de page

1827
FAIT PAR P.J.CROESI.

(Pierre-Jean Croësi 1800-1858, serrurier à Saint-Jeannet)
(inscription sur la traverse du bas de la croix)
(Photo du 21 septembre 2012)

Haut de page


Croix de la Passion, Place de la Croix.

La croix, Place de la Croix. Oeuvre du forgeron J.F. Croësy ? entre 1820 et 1830. (photo du 1 février 2012)
Seuls, l'échelle, le marteau et la tenaille restent en place, représentant la passion du Christ.

    <<...En amont de la susdite place, s'élève une curieuse croix en fer sur pilier de pierre, érigée après la Révolution...>>

(d'après J.E. Malaussène page 6)

    <<...Une anecdote raconte que la croix était précédemment en bois et qu'elle fut arrachée un jour par une main sacrilège qui en alimenta le feu pour faire cuire des lentilles. La légende ajoute que le criminel fut frappé de mort au moment où il s'apprêtait à savourer ce mets délicat, qu'Esaü, on le sait, échangea contre son droit d'aînesse...>>

(d'après J.E. Malaussène Notes page 367)

Haut de page

Sur les deux montants de la croix : I.F.C. (ici, gravure à l'envers !)
(peut-être Jean-François Croësy père de Pierre-Jean Croësy ?)

Haut de page


Croix du cimetière.

Entrée du cimetière.

    <<... Sur le cadastre se trouve porté section B, n° 264, quartier Sous-Barri, le cimetière, contenant trois ares quarante centiares...>>

(Direction générale des domaines. Inventaire des biens dépendant de la Fabrique paroissiale de Saint-Jeannet 8 mars 1906)

   <<...D'après Tisserand, ce serait en 1492 que la première église paroissiale de Saint-Jeannet fut édifiée sur l'emplacement d'une partie du cimetière actuel, par Barthélemy Bursa, maître-maçon (lapidista) de la ville de Nice. Mais nous sommes à nous demander si cet historien n'à point confondu la date d'une réparation avec celle de la construction primitive. Car nous voyons figurer, en qualité de témoin, dans l'acte d'hommage de 1469, le sieur Etienne Guillon, prêtre, vicaire perpétuel de l'église de Saint-Jeannet... Le cimetière, attenant du côté sud à l'église, était, comme cette dernière, d'une superficie assez exiguë... Notre champ funéraire, qui comporte aujourd'hui plus de trente caveaux de famille, a été agrandi en 1906... L'ancienne église servit de paroisse jusqu'à l'inauguration de l'actuelle (1666). Dès lors, elle fut livrée à l'abandon... Cette négligence persistante finit par occasionner l'écroulement d'une partie de la voûte ; en 1781, sur la demande réitérée du curé Laugier, la municipalité fit abattre la partie restante "pour éviter des inconvénients aux quels l'habitation était journellement exposée, quand on y allait inhumer un cadavre". En 1871, lors de la réparation du cimetière, on démolit les derniers vestiges de cet ouvrage, qui avaient, dit-on, un aspect des plus lugubres...>>

(d'après J.E. Malaussène pages 303, 304 et 305)

Haut de page

C.T (Croësy Thomas-Antoine ; maréchal-ferrant ?)
1871

Haut de page


Jardin public Jeanne Aldi (1912-2004)

Cette croix a été érigée sous l'inspiration oecuménique du Padre Pio
Elle a été inaugurée solennellement le 13 septembre 1992.

Haut de page


Oratoire du Peyron (CD 18)

Cet oratoire est situé sur le CD 18 à la hauteur du n° 2040. (entre les deux ronds-points du Peyron)

Haut de page

Oratoire de Saint-Pierre (détail)

Haut de page

Oratoire dédié à Saint-Pierre ; il tient dans sa main droite la clé du paradis et à son pied le coq du reniement.

Haut de page


Oratoire de la Place Sainte-Barbe

Petit oratoire dédiée à Sainte-Barbe.

Haut de page

Sainte-Barbe avec ses attributs ; plume de paon ou palme de martyre et tour.
Elle est fêtée le 4 décembre.

Haut de page


Rue Saint-Claude (ancien hôpital)

Rue Saint-Claude ; Vierge à l'enfant. (à côté du n° 76)

    <<...Par acte du 25 juin suivant (1678), notaire Laugier, la Communauté acquit de Louis Euzière, dit Guirard, au prix de 240 livres, une maison, aire, relarguier et patecq* que ce dernier possédait extra muros proche la chapelle Saint-Sébastien ( Saint-Claude) "pour ladite maison, y faire la maison et hospital de Dieu et y loger les pouvres de Jésus-Christ". L'hospice a toujours occupé depuis le même local...>>

* pati, relarg : parterre devant une maison de campagne. (Tresor dou Felibrige dictionnaire provençal-français) (1878)

(d'après J.E. Malaussène page 191)

Haut de page

Rue Saint-Claude ; Vierge à l'enfant. (détail)

Haut de page


Rue Saint-Claude

Rue Saint-Claude ; enfant Jésus ? (à côté du n° 51)

Haut de page


Oratoire jardin Jeanne Aldi 1

Ce petit oratoire vide se trouve dans le jardin entretenu autrefois par Jeanne Aldi. (1912-2004)
Il existait un oratoire bâti dédié à Saint-Michel sur le même lieu, il a été détruit par une chute de pierres en 1985.
D'après "Les Amis des Oratoires", voici ce qu'a dit Jeanne Aldi :
<<...J'ai fait creuser avec un marteau piqueur une niche dans le rocher pour que les pierres ne puissent plus le détruire une autre fois...>>

Haut de page


Oratoire jardin Jeanne Aldi 2

Tout en haut du jardin Jeanne Aldi, se trouve encore deux oratoires ; l'un vide et l'autre dédié à la vierge Marie.
D'après "Les Amis des Oratoires", la Reine Immaculée de l'Univers aurait été érigée et bénie en 1980
lors d'une mission et aurait bénéficié d'un don d'un groupe d'infirmières.

Haut de page


Oratoire Saint-Michel archange disparu en 1985



<<... Jadis le vainqueur du démon, avait trouvé refuge dans une grotte qui se trouvait sur le flanc du Baou.
Dans les années 1939/1945, il disparut. On érigea alors un oratoire pour ramener au plus près le Saint Archange.
Mais un jour de 1985, à la suite d'un violent orage, un rocher est descendu de la falaise, détruisant tout sur son passage...>>

Fiche, texte ci-dessus et photos provenant de l'association nationale "Les Amis des Oratoires" 32 rue Droite -06300 Nice-.

Haut de page


Oratoire chemin du Baou

Petit oratoire avec bénitier sur le chemin du Baou. (voir photos suivantes pour la restauration)

Haut de page

Mosaïque réalisée par Giselle Cane et mise en place le 12 février 2014 sous le nom de Notre-Dame des Sentiers.

Haut de page

Notre-Dame des Sentiers, oratoire restauré le 12 février 2014.

Haut de page




Oratoire maison en face Notre-Dame des Baous



Maison chemin fontaine des boeufs avec l'oratoire vide.




Saint-Pierre mis en place le 19 mars 2016.


Chapelle Saint-Jean-Baptiste

Cette curieuse pierre se trouve au pied de la rampe d'accès à la chapelle Saint-Jean-Baptiste.
1666  IHS
I
ESUS HOMINUM SALVATOR (Jésus sauveur des hommes)

Haut de page


Chapelle Saint-Jean-Baptiste

Soubassement de la chapelle Saint-Jean-Baptiste.
IHS

Haut de page